Canvas not supported.

Comment s'y prendre pour emmener sa cigarette électronique en avion ?

Les cigarettes électroniques font l’objet d’une réglementation stricte en avion. Il importe donc de connaitre les dispositions à prendre pour les transporter sans risque de se voir confisquer son matériel. Aussi, certains pays n’autorisent pas les e-cigarettes sur leur territoire. Connaître ceux-ci ainsi que les précautions à observer pour le transport des e-cig en avion serait donc salutaire.

L’E-cigarette, un objet à risques dans l’avion

Le matériel de la cigarette électronique est un objet à risque une fois présent dans l’avion. En effet, les batteries des vapoteuses peuvent surchauffer à cause de la pressurisation et la dépressurisation des cabines. Elles peuvent donc provoquer des inflammations et conduire à des incendies.

Quant aux cigarettes elles-mêmes, leur utilisation peut activer les détecteurs de fumée présents dans l’avion. Aussi, elles présentent des risques de gênes auprès des autres voyageurs. Ainsi, l’Organisation de l’Aviation civile internationale (OACI) et certaines compagnies aériennes ont pris des mesures réglementant le transport des e-cigarettes en avion.

La réglementation du transport de l’E-cigarette par l’OACI

Les dispositions prises par l’OACI (Organisation de l'Aviation Civile Internationale) en matière de transport de cigarettes électroniques en avion visent à protéger les voyageurs. Elles consistent en une interdiction de leur stockage en soute, et dans certains cas, en cabine. Aussi, il est interdit de recharger le dispositif pendant le voyage afin d’éviter des incidents de surchauffe, voire d’incendie.

Cependant, la réglementation ne s’arrête pas à ces mesures prises par l’OACI. Les compagnies aériennes imposent également leurs propres règles aux voyageurs. Certaines autorisent les cigarettes électroniques dans les bagages personnels alors que d’autres s’opposent catégoriquement à leur transport. Il serait donc judicieux de se renseigner auprès de sa compagnie aérienne avant de voyager avec son matériel de vape.

Quid du transport des cigarettes électroniques en avion ?

Alors que certaines compagnies proscrivent le transport des cigarettes électroniques en avion, d’autres l’autorisent à condition de respecter certaines mesures. De ce fait, elles ne doivent pas être mises en soute. Il est toutefois autorisé d’utiliser un sac à main pour les garder.

Le transport en cabine de sa cigarette électronique

Pour les voyages en avion avec une cigarette électronique, seul le transport en cabine est autorisé. Dans ce cas, le matériel de vape doit être mis avec les bagages personnels. Aussi, il doit facilement être accessible pour qu’en cas d’incident, il soit vite repéré. Les cigarettes électroniques ne doivent pas non plus être fonctionnelles durant le vol.

Les pays où il n’est pas possible de vapoter

Les cigarettes électroniques sont interdites d’entrée dans de nombreux pays. Le Brésil et la Turquie font par exemple partie de ceux-ci. Il est donc inutile de les emporter sur soi lors des voyages sur ces destinations, car elles ne passeront pas le poste de douanes. Se renseigner auprès des compagnies aériennes et sur la législation des pays en la matière est donc nécessaire.

Les précautions pour transporter son matériel de vape en avion

Dans le but de déplacer son matériel de vape en toute quiétude, il est essentiel de prendre des précautions.

Ne pas utiliser son dispositif de vape

L’utilisation des dispositifs de vape est en principe interdite en avion. La fumée rejetée par l’utilisateur constituerait une gêne pour les personnes non-fumeuses à proximité. Aussi, les détecteurs de fumées présents dans l’avion risquent de s’activer une fois qu’ils auraient capté la fumée du vapoteur.

Ne pas allumer ou recharger sa cigarette électronique

L’allumage et la recharge des cigarettes électroniques sont également interdits en avion. À cause de la variation de pression dans la cabine, les batteries des vapoteuses ne restent pas stables au cours du voyage. Les alimenter en énergie risque de les surchauffer et provoquer des inflammations.

Protéger ses flacons d’e-liquide

Pour leur transport en avion, les e-liquides pour cigarettes électroniques doivent être stockés dans des boîtes ou sacs plastiques respectant certaines normes. En effet, leur flacon peut avoir des fuites ou des fissures à cause des variations de pression dans l’avion. Les stocker convenablement permettrait donc d'éviter qu'ils ne coulent et ne tachent les affaires.